Par ou commencer en autosuffisance?

Par ou commencer en autosuffisance

Ça peut sembler une question facile… surtout lorsque ça fait quelques années que nous sommes en plein dans ce projet d’autosuffisance. J’ai pu voir plusieurs réponses à cette question. Souvent, les gens répondent en mentionnant les choses concrètes qu’ils ont faites à leur arrivée sur la nouvelle propriété, que ce soit une ferme, un terrain vide ou une simple maison.

Ayant vu cette question à quelques reprises sur différents forums ou réseaux sociaux,  » Par ou commencer en autosuffisance? « , je me suis moi aussi posé cette question. J’ai alors réalisé que dans notre propre aventure vers l’autosuffisance, nous n’avions pas toute fait les étapes que je vous propose ici…

Chacun peut avoir son propre contexte, qui fait en sorte que les étapes et les projets vont varier. Et comme je l’ai déjà mentionné, dans la majorité des cas, on plonge dans cette vision d’autosuffisance souvent avec peu d’expérience et d’information. Mais au minimum, une chose est possible et fortement suggéré… la planification!

Une approche différente de l’autosuffisance : La vision

J’oserai vous proposer une approche différente ici. En fait, pas différente dans le sens où on ne fait pas tous ces projets qu’on a en tête, mais plus dans l’aspect du POURQUOI nous les faisons.

L’autosuffisance est une vision à long terme. Ce que nous mettons en œuvre devrait servir à cette vision. Une vision en soit est quelque chose de très haut niveau. Ça nous indique la destination ultime. Mais pour nous les débutants, il est intéressant, voir rassurant, de connaître les étapes tout au long de cette vision. La vision nous permet de garder le focus et éviter que nous dérapions en chemin, ou que nous nous relâchions suite à du découragement.

En définissant votre vision, réfléchissez aux avantages que l’atteinte de cette vision vous apportera. En contre-partie, ne sous-estimez pas les désavantages ou les obstacles que vous aurez à surmonter. Faites-en la liste et préparez-vous mentalement à les affronter, afin d’éviter d’être surpris rendus là, et que ces désavantages soit une source de découragement.

Les objectifs et la stratégie vers l’autosuffisance

C’est là qu’on aborde les objectifs qui vont appuyer cette vision. Le QUOI et le QUAND. Une vision sans objectifs ne sera jamais atteinte. Et si elle l’est, c’est un coup de chance! Et je crois plutôt à la sagesse, la prévoyance et la préparation comme gage de succès! 😉

Donc, prenez le temps de réfléchir et d’écrire vos objectifs. Il peut s’agir de :

  • Produire mes propres fruits et légumes
  • Faire du vin
  • Avoir accès à de la viande de qualité
  • Bénéficier de légumes frais en hiver

Le côté stratégique va vous demander de réfléchir à la façon dont vous pourriez atteindre ces objectifs dans le temps. Il est fort possible que vous devrez vous équiper, vous former ou investir de votre temps et argent sur certains aspects. Votre stratégie peut impliquer par exemple :

  • Formation sur divers sujets (permaculture, élevage d’animaux, etc.)
  • Achats de bons livres
  • Achat d’une ferme ou d’un terrain
  • Restructurer mon niveau de vie
  • Mieux planifier mon temps et mon budget

Concrètement, vous voudrez très probablement planter dès votre arrivée des arbres fruitiers s’il n’y en a pas, sachant que cela va prendre quelques années avant d’avoir assez de fruits pour vos besoins. Commencer avec des animaux plus facile, comme des poules, vous permettra de vous habituer à la routine du « train ». Plus tard, vous ajoutez les gros animaux par exemple; chèvres, cochons…

Achat d’une ferme ou d’un terrain

J’aimerais m’attarder sur ce exemple, car c’est en général notre premier objectif. Connaître vos objectifs vont vous guider dans la définition de vos besoins en terme de grandeur de terrain, de type de maison et de bâtiments. Il y a quand même un choix intéressant de fermette à vendre au Québec, mais ce n’est pas nécessairement à l’endroit que vous aimeriez.

Prenons notre exemple. Puisque je travaille à temps plein comme analyste en informatique au centre-ville de Montréal, nous cherchions une fermette proche des trains de banlieue pour m’éviter un trop long trajet. Nous avions en tête un secteur bien définis aussi pour différentes raisons. Notre choix était alors plus restreint, mais nous avons tout de même trouver quelque chose de bien avec beaucoup de potentiel. Le grand bâtiment que nous avons est plus grand que ce que nous recherchions. Nous avons de l’espace inutilisé présentement, mais certains projets pourraient rentabiliser cet espace.

Les moyens d’action

Dans une perspective à plus court terme, seulement après avoir défini la vision, la stratégie et les objectifs, commencez à définir les projets et les étapes qui vont vous permettre de les réaliser, soit les moyens d’action. C’est le COMMENT.

C’est un peu là l’erreur qu’on a tendance à commettre. On a tendance à se lancer directement dans les projets sans trop savoir si ces projets vont vraiment nous servir. En réalité, il est rare que nous nous embarquions dans des projets futiles lorsque l’on veut aller vers l’autosuffisance, mais sans stratégie et sans une planification, comment savoir si je fais la bonne chose? Est-ce que je fais l’action qui me rapportera le plus, et qui me coûtera le moins?

Comment savoir par exemple si je dois construire un petit poulailler ou un grand si je ne sais pas combien de poules j’aurai vraiment besoin? Comment savoir la grandeur du terrain dont j’aurai besoin si je ne sais pas quels animaux je veux élever à long terme?

Pour reprendre un exemple précédent, si un de mes objectifs est d’avoir accès à des légumes frais en hiver, un de mes projets sera sans doute la construction d’une serre bioclimatique. Afin d’arriver à réaliser ce projet, j’aurai quelques étapes à réaliser, dont :

  1. M’informer sur les règlements municipaux et gouvernementaux à ce sujet.
  2. M’informer sur les différentes sortes de serres bioclimatiques et considérer les avantages et inconvénients de chacune.
  3. Faire des formations à ce sujet ou lire des livres.
  4. Déterminer la grandeur dont j’ai besoin en planifiant pour ma famille dans le temps.
  5. Planifier la construction dans le temps.
  6. Acheter un terrains favorable à la construction d’une telle serre.
  7. Rassembler les matériaux nécessaires en favorisant la réutilisation. Ceci implique plus de temps et d’efforts, mais moins coûteux, il faut donc commencer tôt.
  8. Réaliser le projet!

Outil pour planifier et gérer vos objectifs et moyens d’actions

C’est bien beau de mettre tout ça par écrit, mais si vous ne suivez pas attentivement la réalisation de ceux-ci, vous risquez de déraper.

Je vous ai présenté une approche dans un autre texte (Méthode AGILE en AGRICULTURE? 7 étapes pour obtenir un MAX de VALEUR) qui vous donne un bon outil pour arriver à suivre l’atteinte de votre vision vers l’autosuffisance. C’est un peu d’effort à investir pour mettre le tout en place, mais vous en aurez les bénéfices.

Il existe certainement d’autres bons moyens d’y parvenir. Si vous avez des idées à ce sujet, n’hésitez pas à laisser un commentaire. Parlez-moi aussi de votre projet d’autosuffisance, comment vous vous y êtes pris pour y arriver.

Merci!

 

 

 

Allez-vous être le 1er à commenter? :)

Participez à la discussion, laissez un commentaire! :)

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.