La chèvre naine

La chèvre naine

L’origine de la chèvre naine

Personne ne peut échapper au charme des chèvres naines. C’est pourquoi nous avons décidé de démarrer un élevage de chèvres naines à la fermette. Briquette et Vanille sont nos premières femelles, que nous avons nourries au biberon. Ceci a accentué l’attachement, bien que la chèvre naine soit habituellement très sociale. Elles sont recherchées aujourd’hui comme animal de compagnie, et son comportement est similaire à un petit chien.

La chèvre naine a comme origine des croisements entre de petites chèvres du Sénégal et du Tibet. Les conditions de vie difficiles de ces régions ont favorisé la petitesse des chèvres et sa rusticité. Il existe plusieurs types de chèvres naines, dont la « toy », mesurant moins de 42 cm au garrot (le garrot est la zone du corps située sur le dessus, à la jonction du cou et du dos). Il y a aussi la mini-naine (43 à 45 cm au garrot), la naine (46 à 50 cm au garrot) et la semi-naine (plus de 51 cm au garrot). Cette dernière serait alors le résultat d’un accouplement entre un bouc nain et une chèvre de taille normale.

Caractéristiques de la chèvre naine

Son pelage court peut être de multiples couleurs, mais il est habituellement chamoisé, noir ou bicolore. La chèvre naine a aussi des petites clochettes sous le cou, qu’on appelle pampilles. Elles ont de petites cornes pointant vers l’arrière, mais certaines peuvent ne pas en avoir, ce qui est plutôt rare. On dit alors qu’elles sont mottes, mais cette génétique est peu courante chez les chèvres naines.

La chèvre naine est non seulement très attachante, mais elle est aussi intrépide, parfois cabocharde et surtout très gourmande. Ne laissez pas de nourriture traînée, ou c’est assuré qu’elle ira tout avaler! Quant à la reproduction, les boucs nains et les chèvres naines sont capables de se reproduire autour de 6 mois, parfois même plus tôt. Cependant, il est conseillé d’attendre ses 18 mois pour qu’une chèvre soit en gestation, afin d’éviter des problèmes lors de sa mise bas, due à sa croissance qui n’est pas terminée.