4 raisons pour aller vers l’autosuffisance

4 raisons pour aller vers l'autosuffisance

Pourquoi aller vers l’autosuffisance?

Très bonne question!

J’espère que ceux qui visent ce but, l’autosuffisance, se sont posé cette question. Ignorer cette question, et ses réponses, et tenter un projet d’autosuffisance, nous amènera vers des orientations sans queue ni tête.

J’ai pris un temps, après quelques mois dans ce projet, pour réfléchir à la question. Oui, je sais… Vaut mieux tard que jamais. Étant quelqu’un d’analytique, je me dois de savoir pourquoi je fais les choses. Savoir le pourquoi me permet de mieux me définir la mission. Savoir la mission me permet de mieux définir des objectifs. Et savoir mes objectifs me permet de définir des moyens d’action. Et ces moyens d’action vont se retrouver en tâches dans notre tableau Kanban Agile (Lire aussi le texte Méthode AGILE en AGRICULTURE? 7 étapes pour obtenir un MAX de VALEUR).

Voici donc 4 raisons que j’ai trouvées. Ce sont du moins nos raisons, je n’en fais pas un dogme, mais je suis certain que certaines de ces raisons sont aussi les vôtres, si vous partagez la même mission d’autosuffisance.

1- Contrôler la qualité de notre nourriture

Savez-vous vraiment ce que vous consommez quand vous achetez tout à l’épicerie? J’en ai des frissons quand je pense à toutes les manipulations génétiques et chimiques dans plusieurs produits. C’est effrayant de savoir à quel point nous consommons des pesticides dans les fruits et légumes vendus en épicerie. Et pouvons-nous vraiment faire confiance aux produits dits biologiques? C’est toujours mieux que les autres, mais…

Quand je fais pousser moi-même mes tomates, ma laitue, mes courges, mes pommes, et mes multiples aliments, je le sais d’où ça vient. Il existe des moyens naturels sans produits chimiques pour faire pousser des fruits et légumes en les protégeant des insectes nuisibles. Je suis en mesure d’assurer ma propre qualification « biologique », et ça ne me coûte pas les yeux de la tête!

Pour la viande, c’est la même chose. Produire sa propre viande implique aussi de nourrir nos animaux avec de la nourriture provenant idéalement de notre autosuffisance. Nous n’en sommes pas encore là, mais c’est un de nos objectifs.

Et encore, les semences… Idéalement, lorsqu’on démarre, il faudrait partir nos plantations avec des semences biologiques, ou provenant d’autres vivants aussi d’autosuffisance.

2- Réduire la dépendance au capitalisme

Le mot clé ici est bien « réduire ». L’objectif n’est vraiment pas de s’isoler dans le fond des bois et devenir des ermites. Dans un système capitaliste à 100%, nous sommes dépendants de celui-ci. Nous n’avons pas le choix de subir des hausses de prix parce que la chaîne d’épicerie a décidé d’acheter ces fruits au bout du monde. Nous dépendons de notre employeur, afin de pourvoir à nos besoins, payer la maison, la voiture, l’épicerie, et les dettes.

Contrairement à la pensée capitaliste, où nous ne sommes pas propriétaires du capital et des moyens de production, nous pouvons l’être, avec la ferme. Nous avons un meilleur contrôle sur les produits que nous voulons développer. Ceux-ci seront ceux dont la famille a besoin, et les surplus viendront enrichir la dernière raison que je donne, plus loin dans mon texte.

Dans le fond, ceci nous amène à revenir aux vraies valeurs, à la simplicité. Vous savez, le fameux rêve américain, il est souvent accompagné de cauchemars…

3- Améliorer notre qualité de vie

C’est étrange de dire ça. Pourtant, le capitalisme et ce rêve américain nous promettent d’améliorer notre qualité de vie. Pourquoi l’autosuffisance viendrait bouleverser cette conception?

Il faut en fait revoir les critères pour définir une « qualité de vie ». Ce n’est peut-être pas les mêmes critères pour tout le monde, mais certains sont assez communs. La santé, être heureux, ne manquer de rien, et la famille unie sont des critères assez populaires. Avoir de l’argent, la grosse maison et la voiture de l’année en sont d’autres.

Mais avoir de l’argent et une grosse maison sans santé, sans être heureux ni valoriser dans nos activités, ça démoli un peu la notion de rêve. Et souvent, cette grosse maison et le train de vie sans limites nous amènent souvent à l’endettement, puis au découragement.

Nous le vivons depuis plus d’un an maintenant. La santé s’est améliorée. Nous sommes heureux et valorisés avec le travail avec nos animaux. Ceux-ci nous font vivre des moments précieux. Récolter le fruit de notre travail est aussi une valorisation précieuse. Apprendre continuellement est un bien précieux, et partager ces expériences est aussi une joie.

Notre fils Émanuel ne voudrait jamais quitter la ferme. Il y trouve une source incroyable d’expériences et de connaissances pour sa croissance et son apprentissage. Les activités familiales unissent.

Ce n’est pas toujours facile, je peux vous le garantir. En fait, rien n’est facile ici-bas. Ce précepte a toujours existé, et existera toujours : l’effort que vous déploierez déterminera le succès que vous aurez. Il faut donc en déduire que nos efforts qui ont triplé depuis notre arrivée sur la ferme, nous donnerons un triple succès! 😉

4- Partager et contribuer

Ce monde d’autosuffisance est un puissant réseau. Je le réalise de plus en plus en voyant toutes les ressources disponibles, les forums et places publiques où on peut partager librement nos questions, nos besoins, et nos expériences.

Comme je le disais plus avant, nos surplus vont nous permettre de partager avec ce réseau. Nos compétences ou ressources particulières vont contribuer à d’autres qui n’ont pas ces ressources et compétences. Et l’inverse est aussi vrai.

Nous sommes ravis de pouvoir aider d’autres par notre site Web, notre vlog et nos interactions dans ce réseau. Nous apprenons nous-mêmes beaucoup par ce moyen.

Non, on ne peut pas vivre d’autosuffisance en s’isolant, à moins que vous croyiez tout savoir dans la vie, et que vous avez accès à des ressources illimitées. Même si cela était possible, la déprime de l’isolation viendrait tôt ou tard venir jouer sur votre santé mentale! 😉

 

Et vous? Quelles sont vos raisons?

3 commentaires

  • Avatar

    Bonjour à vous,
    je vous suis sur Youtube et je lis votre blog. Ce qui me chagrine c’est votre utilisation du mot Autosuffisance. Etre autosuffisant signifie pour moi se suffire à soi même. 3 ou 4 poules sont largement suffisante pour fournir en oeuf une famille de 3 ou 4 personne. Alors à quoi cela sert-il d’en avoir plus ? idem pour les lapins quand on connait le rendement d’un couple de lapin. L’achat de la moulée et le temps passé à l’entretien des clapiers et autres poulailler rentabilise t-il le prix de revente de vos oeufs ou lapins ? Si votre choix est de produire pour la revente c’est tout à votre honneur quand on connait la dureté du monde agricole mais ce n’est plus de l’autosuffisance.
    J’imagine qu’il n’est pas facile non plus d’être Youtubeur mais vos vidéos sont un peu vague. J’aurais aimé avoir plus de détails sur la construction de votre installation de clapier (liste de matériel, plan ou autre) pareil pour la vidéo sur votre recette de pain sans gluten. Votre épouse ne donne aucune quantité précise, sa recette est elle secrète ? Vous parlez de viande caprine, que je ne connais pas, allez vous faire une vidéo de recette avec cette viande ? La cuisine fait partie de l’autosuffisance puisqu’on achète plus ces plats transformés à l’épicerie, surtout quand les allergies alimentaires font partis de notre quotidien, j’aimerai ça voir ce genre de vidéo plutôt que le nid de chaque nouvelle portée de lapereaux.
    En tout cas c’est un beau projet que vous avez et je vous souhaite une bonne continuation. Je continuerais de regarder vos vidéos en espérant que le contenu progressera sinon je risque de m’en lassé et ne plus vous suivre.

    Céline 13 décembre 2018
    • Stéphane Demers

      Bonjour Céline,

      Merci pour vos commentaires et vos suggestions. C’est vrai que nous ne donnons pas toujours beaucoup de détails. Nous tenterons de nous améliorer à ce sujet. Nous avons été extrêmement occupés ces derniers mois et nous commençons à mieux respirer. Nous aurons plus le temps de mieux faire les choses.

      Pour le mot Autosuffisance, j’ai bien spécifié que nous voulons aller vers ce but. Nous n’y sommes pas encore à 100% et je sais que ca va prendre quelques années encore pour y arriver. Nous avons fait des erreurs et nous apprenons tous les jours.

      La 4ème raison que j’ai évoquée est la raison pourquoi nous avons des dizaines de poules, de lapins et des cailles. Oui nous faisons de la revente, qui nous permet de payer la moulée par exemple. Mais nous faisons aussi beaucoup de troc pour des services ou autres besoins. Nous n’en parlons pas souvent, peut-être que nous devrions plus le souligner. Et cette partie est importante dans l’autosuffisance. Je l’ai bien dit, être autosuffisant juste par soi-même dans son coin, ca fait dure. Le partage et la communauté sont importants. Ceci dit, je ne suis pas d’accord avec votre affirmation sur la vente. À moins que vous puissiez élaborer pourquoi ca ne l’est pas, la vente de nos productions contribue aussi à l’autosuffisance.

      Vous remarquerez que je n’ai pas mentionné « réduire nos dépenses » comme raison. Ca ne coûte pas moins cher. Nous avons dû beaucoup investir pour mettre en place les infrastructures nécessaires. En bout de ligne, on ne le fait pas pour cette raison. Peut-être après 5 ou 10 ans, les économies vont commencer, on hâte de voir ça!

      N’hésitez pas à laisser aussi vos commentaires sous nos vidéos, ca va nous aider à nous améliorer, ou à préciser de l’information dans la description.

      Merci de nous suivre et passez un bon temps de Noël!

      Stéphane Demers 13 décembre 2018
  • Avatar

    Merci de vos partages . On peu trouver plein de variations sur chaque mot . Et autosuffisance peut se décliner en autant de variété qu’il y en a dans un jardin . Dans ma tête c’est aller en magasin le moins possible . Donc oui économie mais effectivement avant de récolter il y a beaucoup de travail et d’investissement a faire . Si je compare a un domaine plus simple c’est comme avoir le choix de vivre a loyer ou d’acheter terrain et maison . Certain vont dire un loyer coute moins cher d’autre une maison coute moins cher . La vérité dépend de nos choix et priorité . L’autosuffisance a mon idée c’est une vision logique de sécurité et de gros bon sens a moyen ou long terme . Visions que nos gouvernements n’ont pas du tout car eux c’est $$$$$ et obtenir des votes a court terme . Pas besoin de taponner sur les détails a mon avis . Chacun peut faire l’effort d’une recherche plus en détail . Et de toute façon la seule vrai façon de savoir pour soi c’est de faire et de se donner des coups de marteau sur les doigts . Comme mon père m’a dit une fois . Arrange toi comme tu veux mais organise toi pour que le travail soit fait comme il faut . Je vois encore mon père me regarder travailler et me dire tu fait tout a l’envers mais ça fonctionne super bien . Chacun est unique et a une façon de travailler efficace et qui lui convient . La standardisation c’est pour l’esclavage que c’est très utile .

    Bellavance Patrice 13 décembre 2018

Participez à la discussion, laissez un commentaire! :)

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.